Parcours de soins

Découvrez la richesse et la complémentarité de nos établissements au profit de votre santé.

Parcours de soins
de Léa

Elle est enceinte de son premier enfant.

Étape 1

Léa est suivie par l’équipe de la maternité du CH Maurice Camuset du GHAM à Romilly-sur-Seine, qui détecte durant sa grossesse un diabète gestationnel. Son suivi de grossesse et sa surveillance sont assurés par les équipes de la maternité et de l’unité transversale d’éducation du patient (UTEP).

Étape 2

En fin de grossesse, le diabète de Léa est déséquilibré et nécessite un accouchement dans une maternité de niveau 3. Léa est adressée au CH de Troyes avec son dossier de suivi de grossesse pour la fin de sa prise en charge et son accouchement.

Étape 3

De retour à la maison, Léa et sa petite fille assistent aux séances de massage contenant et de portage physiologique animées à la maternité de Romilly-sur-Seine.

Parcours de soins
de Martin

Il souffre d'une infection pulmonaire sévère.

Étape 1

Martin est admis au service de pneumologie du CH de Troyes après une prise en charge aux urgences : il nécessite un bilan et un traitement intraveineux.

Étape 2

Après 3 jours d’hospitalisation en pneumologie, Martin rentre à son domicile à Fontaine-les-Grès.

Étape 3

Il est pris en charge par le service d’hospitalisation à domicile (HAD) du Groupement Hospitalier Aube Marne (GHAM) pour poursuivre la surveillance et l’antibiothérapie intraveineuse pendant 8 jours à raison de 3 fois par jour.

Parcours de soins
de Catherine

Elle découvre une rougeur sur son sein gauche.

Étape 1

Inquiète, Catherine prend rendez-vous pour une consultation gynécologique avancée au CH Saint Nicolas de Bar-sur-Aube. Son gynécologue suspecte une tumeur du sein et l’adresse au centre d’imagerie médicale situé sur place pour une mammographie, puis au CH de Troyes pour un bilan diagnostic complémentaire (IRM ou scanner). 

Étape 2

Au vu des résultats, elle est orientée vers un oncologue qui, en présence de l’infirmière du dispositif d’annonce en cancérologie, confirme le diagnostic du gynécologue. Elle est hospitalisée dans le service de chirurgie gynécologique, mammaire et carcinologique du CH de Troyes.

Étape 3

De retour à la maison, un traitement par chimiothérapie en hôpital de jour au CH de Troyes est programmé. Des séances de radiothérapie viendront compléter la prise en charge thérapeutique au sein de ce même hôpital. Des soins de supports peuvent être proposés à la patiente. Son suivi mammographique et biologique sera organisé au CH de Bar-sur-Aube, ainsi que son suivi clinique auprès de son gynécologue.

Parcours de soins
de André

Il est retrouvé un matin au sol par son aide-ménagère.

Étape 1

Prévenu, son médecin traitant l’adresse aux urgences du CH de Troyes. Le bilan qui y est fait révèle une fracture vertébrale (tassement) et biologiquement une rhabdomyolyse. Après avoir pris un avis orthopédique, le médecin des urgences contacte les médecins du service de médecine du CH de Bar-sur-Seine et le transfert d’André est organisé.

Étape 2

André bénéficie de tous les soins médicaux et paramédicaux nécessaires et d'une évaluation gériatrique par l'équipe médicale et paramédicale du service de médecine du CH de Bar-sur-Seine.

Étape 3

Dès que son état clinique le permet, André est admis en service de soins de suite et de réadaptation au sein du même établissement pour sa rééducation et la préparation de son retour à domicile, avec un plan d'aide établi en coordination avec son médecin traitant et les travailleurs sociaux de Bar-sur-Seine.

Parcours de soins
de Sylvie

Suite à la présence persistante de sang dans ses urines, Sylvie a consulté son médecin traitant qui l'oriente vers un chirurgien urologue du GSC Clinique de Champagne pour bilan. 

Étape 1

Après une série d'examen, le chirurgien programme une ablation de la vessie. Sylvie a de lourds antécédents cardiologiques. Le chirurgien anticipe sa prise en charge post-opératoire avec la réanimation du CH de Troyes, afin qu’elle bénéficie d'une surveillance adéquate en lien avec ses antécédents cardiologiques, directement après l'intervention.

Étape 2

Après avoir passé 48h en réanimation au CH de Troyes, Sylvie est re-transférée au sein GCS-Clinique de Champagne en Unité de soins continus (USC) pour la suite de son hospitalisation.

Étape 3

Sylvie vit seule. A sa sortie, elle bénéficie d'un transfert en soins de suite et réadaptation (SSR) à la résidence Comte Henri pour finaliser sa convalescence avant un retour à domicile.

Parcours de soins
de Thibault

Thibault est habituellement suivi dans son centre médico-psychologique (CMP) de proximité, avenue Pasteur à Troyes. 

Étape 1

Ce matin, il présente une recrudescence de troubles psychotiques. Il se rend au CMP, où un infirmier l’accueille pour évaluer avec lui comment adapter la prise en soins.

Étape 2

Aux vues de son état, le psychiatre le reçoit en consultation, et décide de l’hospitaliser à la clinique psychiatrique de l’Aube. 

Étape 3

A sa sortie, un suivi est assuré par le centre médico-psychologique de son secteur de rattachement.